L’éco-construction : la technique de l’habitat écologique

L’exemple typique d’un bâtiment innovateur, l’éco-construction démontrent tous les caractères de l’écologie appliquée en ce sens. À l’origine d’un programme d’animation sur les questions liées à l’énergie et au développement durable, l’éco-construction constitue un support pour des actions d’information voire de sensibilisation et de formation envers des publics spécialisés en ce qui concerne l’environnement et l’écologie.

Eco-construction : vers une construction durable

Dans toute démarche de construction durable, la valorisation des énergies utilisant les ressources naturelles permet de se rapprocher les bâtiments de type habitat passif. En d’autres termes, rapprocher ceux qui consomment très peu d’énergie en plus des matériaux à faible énergie grise et constituer des thèmes prioritaires à satisfaire. En effet, la construction durable démontre la pensée globale dans une action globale visant la prise en compte des réalités économiques, sociales et même culturelles (style de vie, identité…). De plus, il permet de recourir à une économie d’énergie par une bonne isolation ou encore l’utilisation d’énergies renouvelables et naturelles telles que l’énergie solaire passive, les panneaux photovoltaïques, les chauffe-eau solaires, une éolienne et même l’énergie hydraulique (turbine hydraulique, moulin à eau). Dans d’autre cas, elle est liée à l’utilisation de toutes les énergies issues de la biomasse tels que le bois, le biogaz, le compostage… qui permet également de réduire l’empreinte écologique.

éco-construction

Matériaux et équipements écologiques

En ce qui concerne la mise en écologie d’un bâtiment, il est surtout question de matériaux écologiques. En moyenne, 15 à 25 % des matériaux sont constitués de fibres polyester issues de matière première végétale dont on retrouve généralement le chanvre, le coton, la paille… À noter que ces derniers peuvent être utilisés pour traiter les moisissures (antifongiques) et même les insectes. Dans d’autres cas mêmes, l’utilisation de ces matériaux écologiques permet de lutter contre l’incendie dans la mesure où leur perméabilité à la vapeur d’eau permet aux parois de rester respirantes tout en évitant les risques de condensation et en assurant une bonne étanchéité à l’air. Aussi, ces derniers peuvent présenter des avantages capitaux sur l’ensemble de la construction moderne. Par ailleurs, les éco-constructions peuvent également chercher à intégrer des systèmes de traitement des déchets comme la phytoépuration, le lagunage, composteur, toilettes sèches… il va même jusqu’à la récupération d’eau pluviale. Ce qui permet de participer à l’amélioration de la résilience écologique autour de la maison.

construction durable

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *