Les meilleurs conseils pour choisir son revêtement de toiture

En rénovation ou en construction de maison, la sélection de toiture est toujours une étape capitale. Pour bien choisir son revêtement nombreux éléments sont à prendre en compte.

Évaluation des besoins

Pour déterminer si votre toit nécessite un changement radical, engagez un professionnel dans la rénovation de la toiture tel que le couvreur 31. Cet expert a toutes les capacités de détecter le moindre problème tout en vous conseillant la meilleure couverture convenable à votre maison. D’ailleurs, la toiture est un projet d’une telle ampleur qu’il n’est pas conseillé de le faire seul.

 

Identification des caractéristiques de votre modèle de toit

Le toit est classé sous deux modèles :

  • Toit plat : Ce genre de toit requiert plus d’entretien et possède une durabilité d’au moins 20 ans. De plus, il réclame un contrôle régulier.
  • Toit en pente : Ce toit ne réclame pas d’entretien spécifique, mais par précaution examinez-le de temps en temps surtout aux saisons d’automne et de printemps qui emportent des gels et des liquides sur son passage.

Reconnaissance des variétés de couvertures

Bien que votre gout influence énormément votre choix de toiture, il est indispensable de distinguer les types et les qualités des revêtements pour opter plus pour ce qui est conforme à votre demeure.

  • Toiture en tuiles : réputé par son esthétisme, sa dureté, sa durabilité, elle est plus répandue. Il existe plusieurs types de tuiles (plate, romane, canal). Concernant sa pose, veuillez voir les caractères imposants de votre région ou commune pour tirer les réglementations liées à votre habitat.
  • Toiture en métal : composé de plomb, de zinc, de cuivre ou d’aluminium, cette couverture est étanche, solide et grâce à la présence du zinc, aucune propagation de mousse ne sera présente sur votre toit. Son autre avantage est qu’avec un toit à faible ou à forte pente elle s’adapte facilement, de plus, elle est très légère avec un entretien facile.
  • Toiture en ardoise : Matière de qualité et d’esthétique, l’ardoise y trouve son compte en matière d’isolation thermique. Il faut juste éviter de marcher dessus à cause de son caractère assez fragile.
  • Toiture en shingle ou roofing : constituée de fibre de verre couvert par du bitume, elle est conforme à tout type de pente. Sa similitude avec l’ardoise la rend également dotée d’esthétique. Cependant, elle n’est pas souvent utilisée pour les maisons vu sa durée de vie courte.
  • Toiture végétale :écologique, esthétique, cette matière est munie d’un système d’étanchéité. Cette couverture possède une bonne capacité d’isolation phonique ou thermique et est possible d’installation sur un toit plat ou un toit avec une pente se situant jusqu’à 35 degrés.
  • Toiture en chaume : matériel très isolant et possédant une durabilité de 40 ans environ.
  • Toiture terrasse : possible d’emploi en tant que terrasse d’appoint, mais pas trop recommandée vu le degré de risque de chute pouvant se produire. Mais, étant aménageable, cette toiture peut être utilisée comme terrasse.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *