Pose carrelage : pourquoi utiliser une carrelette électrique ?

De nombreux poseurs professionnels voire même des débutants utilisent une carrelette pour assurer une pose de carrelage. Le modèle le plus utilisé reste sans doute la carrelette électrique qui permet de couper des carreaux facilement et avec sécurité afin d’ajuster les dimensions de la surface à carreler. Il en existe également en version manuelle, mais le modèle électrique est le plus sollicité pour son efficacité et sa rapidité. 

Les caractéristiques du coupe-carrelage électrique

D’une manière générale, le coupe-carrelage électrique tranche tout type de carrelage, même les plus solides. Il est composé d‘un plateau métallique à la poudre de diamant associé à un disque mobile. Grâce à un protège-lame, la sécurité est garantie pour la personne qui l’utilise.

En pratique, l’opération se fait par abrasion où un réservoir d’eau se place sous le plateau afin d’assurer le refroidissement du disque durant la découpe. La projection d’eau peut être importante en fonction du coupe carreaux électrique.

Par ailleurs, il y a les modèles électriques professionnels qui se posent directement sur des pieds. Cette caractéristique est très pratique permettant de travailler à hauteur d’homme, autrement dit, nul besoin de chercher un support. La carrelette professionnelle est livrée avec des pieds intégrés qui sont modulables afin de faciliter le transport tout en assurant un entretien facile. En outre, il y a aussi d’autres modèles qui sont équipés d’un pointeur laser pour permettre de bien repérer les coupes.

Comment se servir d’un coupe-carreaux électrique ?

Après un petit apprentissage, l’utilisation d’un coupe-carrelage électrique devient un jeu d’enfants quitte à couper des carreaux de grandes dimensions. Tout d’abord, il faut veiller à ce que le disque de coupe soit toujours baigné dans le bac à eau. Cela permet de refroidir le disque et fait office de lubrifiant pour retenir les poussières. Il est conseillé de bien vérifier le niveau de l’eau pendant le chantier et de ne pas dépasser la limite. En ce qui concerne la table de sciage, il faut toujours l’essuyer avec une éponge humide pour la maintenir propre.

Au moment du démarrage, il faut veiller à ce que le disque tourne à grande vitesse avant d’opérer et  de bloquer le carreau à couper contre le guide. Ensuite, il faut le pousser sous le disque et le laisser glisser lentement et régulièrement sans forcer. Il y a tout de même des précautions à suivre :

  • Se protéger avec un masque contre les poussières
  • Mettre des lunettes de protection contre les éclats
  • Ne pas marquer le carreau avec un feutre résistant à l’eau
  • Utiliser un crayon gras pour tracer

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *