Que choisir entre un système de plomberie PER et PPR ?

Le domaine de la plomberie n’est pas épargné de la révolution dans le système industriel à l’échelle mondiale. Ainsi, chaque jour, on assiste à de nouveaux progrès en ce qui concerne les matériaux utilisés. Si avant, les tubes de cuivre étaient fortement utilisés pour les installations dans nos ménages, aujourd’hui ce n’est plus le cas.

plomberie

Vous pouvez jouir, de nos jours, de plusieurs systèmes de tuyauterie beaucoup plus légers et bien plus perfectionnés. Parmi eux, deux types de tuyaux font parler d’eux et s’utilisent pour les installations en plomberie : le PER et le PPR. Focus sur ces deux tubes !

Le tube PER

Le PER (polyéthylène réticulé) s’utilise dans la tuyauterie, dans les travaux de rénovation et de construction nouvelle, en remplacement aux traditionnels tuyaux de cuivre dont l’utilisation est interdite de nos jours. C’est un excellent matériau qui peut servir pour n’importe quelle installation de chauffage et transport d’eau. Mais, chaque tube en PER a son utilisation spécifique. Nous avons :
  • Classe 0 : utilisé pour le système de chauffage dans une maison, ce type de tuyau a une résistance exceptionnelle aux fortes températures (90 ° à 120 °) avec une pression de quatre bars ;
  • Classe 2 : ce sont des tuyaux qui peuvent résister à une température pouvant aller jusqu’à 50 ° avec une pression de 6 bars. Ils sont adéquats pour les planchers chauffants ;
  • Classe ECFS : il s’agit ici de tubes dont la résistance à la chaleur peut aller à 60 °. C’est ce qu’il vous faut pour vos installations sanitaires de transport d’eau chaude ou froide.

Informations sur le site : https://www.plombier-repair.fr/

Le tube PPR

Il s’agit des tuyaux en polypropylène Randon. C’est un matériau neutre qui jouit d’une résistance inouïe. On distingue deux variantes de tubes en PPR. C’est leur épaisseur qui permet de les différencier. Le premier type de tube PPR est moins épais et peut résister à une pression de 10 bars. Le second type, plus épais, a une résistance à une pression de 20 bars. Avec une surface interne assez lisse, ces tuyaux vous mettent à l’abri de désengorgement des canalisations puisque les tartres ne pourront plus s’y incruster. Aussi, leur faible conductivité thermique assure le transport des eaux chaudes avec facilité.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *