Les impacts de la température sur la toiture de votre maison

La toiture est la première structure de protection de la maison contre les intempéries et aussi la protège-t-elle contre la déperdition de chaleur. Qu’elle soit plate ou inclinée, elle regorge des avantages indiscutables pour la maison. Mais il en ressort que les écarts de température peuvent impacter négativement votre toiture, quelles sont-elles et quelles mesures faut-il prendre ?

Les îlots de chaleur

Dans une ville, les variations de température peuvent être fréquentes en fonction de plusieurs facteurs comme les effets de serre, une température trop élevée, l’air chaud et sec… Pendant la période de chaleur, lorsque les températures sont excessives, il se passe le phénomène appelé : les îlots de chaleur. Ce sont des micros climats créés dans une maison en fonction des températures observées dans l’air et au sol. Les hautes températures observées dans l’air agissent sur le toit, ce qui fait que ce dernier emmagasine de la chaleur qu’il retransmet dans la maison entière. Une chaleur excessive peut détruire la toiture en fonction du matériau utilisé lors de sa construction. Par exemple, les toitures en acier, en aluminium, en fer sont d’excellents conducteurs de chaleur, il faut les éviter pendant les périodes de chaleur.

Les effets du froid sur la toiture

Pendant la période de la neige et des vents impétueux, la toiture peut prendre un coup. Lorsque la température est en dessous de 0°C, les bardeaux d’asphalte deviennent cassables et les adhésifs perdent leur élasticité. En outre, cela rend l’accès difficile à la toiture. Dans certains cas, quand les conditions climatiques sont extrêmes, la toiture peut se casser complètement et causer des dégâts dans la maison. C’est pourquoi, dans la maison Bonneville, les précautions sont prises afin d’éviter le pire. Le froid glacial agit négativement sur le toit et peut causer des sinistres de tout genre. Les habitants de la maison pourraient en payer le prix fort. Les membranes élastomères utilisées sur le toit risquent d’être sous l’effet de givre et de boursouflures. Pour cela, il est important d’utiliser les lames élastomères qui correspondent à chaque température. Les recouvrements métalliques par contre offrent une très bonne protection pour la toiture dans les périodes froides.

Quelles solutions pour sa toiture ?

Tout commence par le choix du meilleur matériau que ce soit en période de chaleur ou en période de froid. Au Canada, il existe ce que l’on appelle les toitures chaudes et les toitures froides qui sont des solutions à exploiter. La toiture froide possède plusieurs couches de matériaux et en plus de cela, une lame de ventilation entre la couche d’isolation et le support d’étanchéité. La toiture chaude en ce qui la concerne ne comporte pas de lame de ventilation, mais d’un pare-vapeur qui protège contre toute condensation. Cette solution est plus utilisée et offre de meilleures protections. Ensuite, il est important de ne pas oublier l’isolation qui pourra protéger votre toiture dans les cas extrêmes de température. Qu’elle soit faite de l’intérieur ou de l’extérieur, elle ne devrait pas être négligée afin de protéger les habitants de la maison contre d’éventuels sinistres. Pour toiture Saint-Jérôme, choisissez donc une solution adaptée.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *