Utilité d’une assistance technique pour chantier

Durant les travaux de construction comme les fondations ou l’agrandissement de murs ou autres, il est toujours nécessaire de prendre recours à une assistance technique pour assurer la bonne réalisation du projet. Les ingénieurs et les techniciens qui sont en mesure de formuler des avis ponctuels dans le cadre de missions de cette assistance à la prise de décision. En effet, ce type de service permet de certifier la solidité de l’ouvrage et le respect de toutes les conformités réglementaire que ce soit en termes de sécurité, d’économie d’énergie, d’acoustique ou d’accessibilité.

Les missions d’un assistant technique

La mission d’assistance technique peut couvrir un large panel d’interventions à savoir la validation de cahiers de charges pour produits innovants et l’accompagnement technique auprès des laboratoires d’essais. Il y a également l’analyse multicritères des contraintes réglementaires applicables au projet, ainsi que la validation des propositions des concepteurs. À part cela, il y a aussi l’analyse réglementaire des rendus des concours se portant sur le choix d’une maîtrise d’œuvre ou d’une équipe travaux ainsi que la participation à des réunions techniques pour le compte de maîtres d’ouvrage et décideurs.chantiers

Les contrôles techniques de constructions

Ces contrôles ont été mise en place pour prévenir les aléas techniques susceptibles d’entraîner des sinistres et vérifier le respect des règles de l’art en matière de construction. Il faut garder en tête qu’un défaut d’exécution ou de conception sur un projet de rénovation ou de construction peut avoir des répercussions graves sur la solidité de l’ouvrage, sur sa performance énergétique et sur la sécurité des occupants.

Les contrôles obligatoires

Lorsque l’on parle de projet de construction de bâtiment, il est fortement recommandé de procéder à deux contrôles obligatoires, à savoir la « mission L » permettant de vérifier la solidité des fondations, des ossatures, des ouvrages de viabilité et des éléments d’équipements qui leur sont indissociablement liés et la « mission S » qui vérifie le respect des dispositions réglementaire de sécurité des personnes lorsque les constructions sont achevées. Dans cette deuxième mission, il y a plusieurs variantes notamment sur le STI (secteur tertiaire ou bâtiments industriels), le SH (bâtiments d’habitation) et le SEI (immeuble de grande hauteur).

Déroulement de l’assistance technique

Les différents contrôles techniques sont formalisés à chaque étape d’un projet. Dans la plupart des cas, on commence par le contrôle des ouvrages décrits dans les documents de conception pour avoir ce qu’on appelle « Rapport Initial de Contrôle Technique ». Puis, il y a le contrôle des ouvrages décrits dans les documents d’exécution, suivi d’u contrôle sur chantier. Une fois les travaux achevés, il reste à effectuer les vérifications finales pour un rapport de vérifications réglementaires après travaux et un rapport final de contrôle technique.

About Author:

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *