Vendre un terrain constructible : comment s’y prendre ?

La mise en vente d’un terrain constructible est une opération immobilière assez facile à condition d’entreprendre quelques étapes. Ces démarches permettront de mener à bien la transaction dans les bonnes conditions.

Toutefois, avant de parler des procédures à suivre, il est judicieux d’étudier la faisabilité du projet. En effet, des éléments importants doivent être pris en compte pour attirer de potentiels acquéreurs.

Consultation du plan local d’urbanisme

Tout propriétaire voulant céder un terrain correctement dans les règles de l’art est tenu de se rendre à la mairie. Cette opération a pour but de se renseigner par rapport aux points qui doivent être pris en considération.

Il s’agit notamment des questions juridiques (droit de cession) ainsi que des questions techniques (constructibilité). Ce n’est qu’après avoir vérifié que la mise en vente du bien immobilier est parfaitement réalisable que les étapes essentielles peuvent être entreprises.

Faire appel à un professionnel

La mise sur le marché d’un terrain implique dans la majorité des cas le recours à un géomètre-expert. Cette procédure est obligatoire lorsqu’il s’agit d’une partie du patrimoine. Le professionnel a pour mission de procéder au bornage de la surface détachée à vendre. Il est également chargé d’élaborer un document d’arpentage pour déterminer les nouvelles parcelles.

Cette étape permet de sécuriser le vendeur ainsi que l’acquéreur. Par contre lorsque le bien à céder est un terrain indépendant, le propriétaire n’est pas tenu de réaliser un bornage. Pour en savoir plus sur le sujet, il est fortement conseillé de consulter des sites spécialisés comme https://vendre-un-terrain.be/ par exemple.

La mise en valeur du terrain avant sa vente

La valorisation du bien immobilier permet de trouver facilement de futurs acheteurs. Sans oublier que cette opération optimise le coût du terrain lors de sa vente. Il existe plusieurs techniques qui apportent de la valeur à la propriété. On peut citer entre autres :

  • Le débroussaillage
  • L’aménagement
  • Le nivellement du sol
  • L’entretien
  • La création d’accès

La viabilité est aussi une question qui ne doit pas être prise à la légère. En effet, pour que les acheteurs potentiels soient attirés par le bien, il est important qu’il soit raccordé à un réseau. Il faut noter que ces atouts permettent de mieux vendre un terrain constructible. Il s’agit de :

  • L’eau
  • Le Gaz
  • L’électricité
  • L’assainissement
  • Les réseaux téléphoniques et internet

L’estimation du bien

Cette opération figure parmi les étapes les plus importantes dans ce type de transaction immobilière. Il est vivement recommandé que la fixation du prix soit plus ou moins précise. La meilleure technique est toujours de se référer par rapport aux tarifs pratiqués dans la région. De nombreux critères sont pris en compte dans cet estimatif. Il faut considérer l’emplacement du terrain, sa configuration, son environnement ainsi que son accessibilité.

Les experts recommandent souvent de passer par un agent immobilier pour accompagner le propriétaire dans cette démarche. Grâce à son savoir-faire et à sa base de connaissance, il est capable de déterminer la valeur exacte du terrain.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.