La souscription en société civile de placement immobilier

Investir en immobilier, c’est investir dans des pierres. La SCPI connue aussi sous le nom de « pierre-papier » est un investissement immobilier dont le principe est simple. L’investisseur qui ne dispose pas un grand budget peut investir en SCPI, car ce type d’investissement est ouvert à tous public qui ont le goût de l’épargne à long terme. La valorisation des parts des associés ne dépend pas du marché de l’offre et de la demande, mais surtout de la qualité et la rentabilité de son patrimoine. La SCPI réunit des personnes physiques, mais également des personnes morales qui ont le même objectif d’investir dans des actifs immobiliers à titre locatif.

 

Pourquoi choisir la SCPI comme mode de placement ?

 

Les investisseurs en immobilier peuvent voir de nombreuses propositions de SCPI sur le marché. Ces types peuvent être résumés en trois grandes catégories qui sont : les SCPI de rendement, les SCPI de plus-value, et les SCPI fiscales. Offrant ainsi la possibilité aux investisseurs de placer leur argent en fonction de leur situation et de leurs objectifs. La SCPI est faite pour tous les particuliers, quels que soient leurs profils, la possibilité de faire des épargnes dans l’immobilier. C’est un investissement collectif et pour devenir associé, il suffit d’acheter une ou plusieurs parts de SCPI. Les parts de chaque associé peuvent augmenter ou diminuer de valeur avec le temps, tout dépend du parc immobilier dont lequel il a investi. Le revenu obtenu à l’issue des loyers des actifs immobiliers est l’un des avantages de ce placement. C’est un revenu régulier qui est payer trimestriellement dans la plupart des cas.

 

Comment calculer la rentabilité de la SCPI ?

 

Par rapport aux autres structures d’investissement, la SCPI fait partie des placements les plus intéressante. Pour avoir une idée sur l’un des types de la SCPI, l’investisseur peut consulter le Fiche de la scpi epargne pierre et voir un avis précis. Pour calculer sa performance, de nombreuses méthodes de calcul peuvent être faits. Le TDVM fait partie de ces méthodes. Le taux de distribution sur la valeur de marché (TDVM) aide les investisseurs à classer les différents types de société civile de placement immobilier. Il a été mis en place par l’association française des sociétés de placements immobilier ou ASPIM en 2012. Pour faire avoir le taux de rentabilité, il faut faire le rapport entre le dividende brut avant tout prélèvement libératoire et le prix des parts de l’associé. En moyenne, ce taux varie entre 4 % à 6 %, un taux qui est déjà envisageable en investissement immobilier.

 

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *